Au coeur du salon de la photo à Paris

Les passionnés et photographes professionnels, ont rendez-vous jusqu’au 12 novembre au salon de la photo, à la porte de Versailles.

Photographier, se photographier, être photographié. Autant d’actions que l’on peut faire aujourd’hui, avec un smartphone ou un appareil photo. Le salon de la photo, est le lieu privilégié pour connaître les tendances, et découvrir les dernières nouveautés en matière d’innovation technologique.

En une journée au salon de la photo, on peut visiter de belles œuvres mêlant art et créativité.

De nombreuses expositions

La photographie culinaire

Pour la 9èmeédition du festival international de la photographie culinaire, 23 photographes étaient en compétition, sur le thème de la cuisine du bonheur. J’ai aimé cette photographie que je partage avec vous.

De nombreux concours

Ces concours révèlent et récompensent de jeunes talents, dans la photographie qui font preuve de créativité et d’originalité.

Le concours zoom

Les gagnants cette année sont Chloé Sharrock et Cédrix roux, qui ont remporté le prix zoom du public 2018.

Le concours it’s so street

Organisé par le magazine Compétence photo, une  exposition consacrée aux lauréats de cette compétion était ouverte au public du salon.

 

Des conférences

 Les grandes rencontres

Le lieu dédié aux conférences, avec des photographes qui partagent leur activité et leur travail photographique. J’ai assisté à la conférence de Vincent Fournier. Un photographe qui s’est spécialisé dans les photographies grand format et les photographies sur l’espace. Il a également réalisé des séries de photos sur la nature et les animaux.

Le coin photographe

Un espace pour permettre à des photographes amateurs ou professionnels, d’exposer leur travail artistique. De belles photo comme celle-ci de Rémi Ithorotz.

Des ateliers sur des stands de marques d’appareils photographiques

Sur le stand Lumix, Olivier Anrigo, photographe professionnel a présenté un atelier sur comment maîtriser la photographie sportive, entre vitesse et précision.

Matériel technique utilisé, conditions de prise de vues, moments partagés. Autant de détails, qu’il a partagé avec nous.

Ces photos reflétaient les paysages traversés durant un circuit de formule 1,ainsi que des scènes de vie avec les populations locales, du Kazakhstan et de la Russie. Il a aussi partagé de nombreuses photos de Sébastien Loeb, prises en pleine course.

De nombreux constructeurs connus de matériel photographique étaient présents : Lumix, Canon, Fujifilm, Sigma… Quelques photos de ces stands ci et là. Le stand Canon avec une artiste qui mettait en scène un voile.

Fujifilm, avec un corner Instax et un espace pour utiliser l’appareil photo, et garder des souvenirs, de leur passage au salon. Le célèbre appareil photo, permettant de faire des photographies instantanées.

Comme dans tous salons, il y’avait une librairie pour ceux souhaitant acheter des livres pour apprendre la photographie, ou tout simplement de beaux livres photographiques.

Mon coup de cœur

Kiipix, un appareil permettant d’imprimer des photographies depuis son smartphone. Ce que j’ai trouvé génial c’est la légèreté de l’appareil, ainsi que le fait qu’il fonctionne sans bluetooth, ni wifi, ni pile. Il est aussi disponible en plusieurs coloris. C’est le genre d’appareil qui est parfaitement adapté, à des photos entre amis ou en famille.

Une nouvelle édition, encore une fois très réussie. J’y retournerai avec plaisir l’année prochaine. Je vous souhaite une excellente journée et un bon début de semaine :).

Publicités

Le salon du chocolat à Paris: édition 2018

Amateurs et professionnels du chocolat, se sont retrouvés à la porte de Versailles, pour le salon du chocolat, qui s’est tenu du 31 octobre au 4 novembre.

Après une longue période d’absence, je reprends tout doucement les articles sur le blog.

Amoureux du chocolat et de gourmandises, le salon du chocolat est l’événement incontournable à visiter 🍫. C’est le plus grand événement mondial dédié au cacao, depuis sa création en 1995.

Comme chaque année, les pays producteurs, les maîtres chocolatiers, et autres pâtisseries gourmandes étaient présents. C’est l’un des salons que je prends plaisir à visiter chaque année. Je suis toujours aussi émerveillée à chaque fois !

Un salon, différents espaces

La chocosphère

L’espace pour assister à des conférences. Gourmandise et bien-être, accords entre vins et chocolat, chocolats durables, sont quelques thèmes abordés cette année.

Le cacao show

La scène dédiée au spectacle des pays producteurs de cacao. C’est un beau moment d’évasion, entre couleurs, tenues et sonorités très dansantes. Cette année, j’ai assisté au spectacle de la Polynésie. Les chorégraphies étaient vraiment réussies, avec des danseuses de talent. 

Les ateliers

Le moment idéal pour assiter en direct à des préparations de recettes gourmandes, par des chefs. Les places sont très vite prises d’assaut. Je n’ai pas pu y assister malheureusement 😦

Plusieurs expositions expositions autour d’artisants , maîtres chocolatiers ou autour de la bûche étaient accessibles à tous. Ici quelques photos de celle, consacrée à Jean Paul Hévin.

Cacao Barry

L’espace dédié de cette marque. Leur stand était magnifique entre verdure, décoration épurée, et mini pelouse. J’ai adoré !!

20 finalistes se sont affrontés durant la finale, des World chocolate Masters. C’est une compétition internationale pour les artisans et  chocolatiers, qui récompense leur savoir-faire et créativité. Ces artisans devaient imaginer, le futur de la gastronomie du chocolat pour les 7 prochaines années. Le résultat est là: des robots et personnages, tous plus futuristes les uns des autres.

On pouvait voir aussi d’autres sculptures, du concours relais et desserts Charles Proust. Se dire qu’ils réalisent cela à partir de chocolat, est tout simplement bluffant. J’ai particulièrement apprécié les sculptures, pour leur clin d’oeil à des personnages emblématiques de dessins animés ou de bandes  dessinées célèbres.

Le salon du chocolat, c’est aussi une librairie gourmande, pour essayer des recettes de chefs pâtissiers ou d’auteurs de recettes culinaires sucrées, de tous les horizons. Un espace pour les enfants était aménagé, avec des activités et des jeux beaucoup plus ludiques.

Sans oublier la religieuse géante en chocolat de Jeffrey Cagnes, le chef patissier de la pâtisserie Stohrer. Ainsi que le  renard géant de Yann Couvreur, jeune chef pâtissier également, en collaboration avec Richard Orlinski.

Mes coups de cœurs

  • La maison en chocolat

La plus belle surprise à mon sens. Toute une maison en chocolat. Lorsqu’on y entrait, l’odeur du chocolat était enivrante. C’est le maître chocolatier Jean Luc Decluzeau, qui a réalisé cette belle œuvre. Quand le chocolat devient de l’art, on obtient un tel résultat. Epoustouflant 🙂

Une pâtisserie gourmande à index glycémique bas. L’index glycémique est défini comme étant la capacité avec laquelle, un aliment favorise l’augmentation du taux de sucre dans l’organisme. Une adresse à retenir pour tous ceux qui veulent se faire plaisir sans abuser du sucre raffiné. Ou pour les personnes diabétiques qui souhaitent aussi, savourer des belles pâtisseries. La tarte au citron que j’ai mangée, était délicieuse.

En souvenir de cette belle journée, j’ai acheté des chocolats made in Suède à la fraise et framboise, des chocolats made in Côte d’ivoire des douceurs de Suzanne, des madeleines sans lactose et sans gluten de la boulangerie Sitron sans gluten.

Encore une fois le salon a réussi à me faire voyager, entre gourmandises et saveurs venues d’ailleurs. Hâte d’y retourner l’année prochaine. D’ici là, je vous souhaite une excellente semaine.

Stand republique dominicaine chocolat

Le salon du chocolat à Paris: édition 2017

La 23ème édition du salon du chocolat a ouvert ses portes à Paris, depuis le 28 octobre, pour le plus grand bonheur des choco-addicts.

La France est le 7ème pays consommateur de chocolat en Europe, avec une consommation moyenne de 6,9kg par habitant, selon le syndicat du chocolat. Comme à chaque édition, une œuvre en chocolat, attire toujours le regard des visiteurs. Cette année, c’est un renard en chocolat de 3m de hauteur, réalisé par l’artiste Richard Orlinski en collaboration avec le pâtissier Yann Couvreur.

Renard en chocolat salon du chocolat

Renard en chocolat

Comment est fabriqué le chocolat ?

Le chocolat est obtenu à partir d’une matière première la fève de cacao. Elle se trouve à l’intérieur de la cabosse, qui est le le fruit du cacaoyer. Ensuite, différentes étapes techniques, réalisées tout au long du processus de production, permettent d’obtenir le chocolat que nous trouvons sous diverses formes : poudres, tablettes, bouchées, sticks…Sur cette photo, les cabosses de cacao, qui contiennent les fèves, qui une fois séchées et torréfiées, prennent cette couleur grillée, et au bout de la table, de la pâte de cacao.

Stand Cote d'Ivoire cacao

Stand Cote d’Ivoire

Les principaux pays producteurs de cacao viennent d’Afrique comme la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Cameroun, Sao Tomé et Principe. D’Amérique du Sud avec la Colombie, le Brazil et l’Equateur par exemple. 60 pays producteurs sont présents cette année.

Comment profiter de sa journée ?

1) Déguster du chocolat

C’est tellement bon, difficile de résister. En une journée, on peut goûter aux chocolats de Colombie, du Brazil, du Japon, de Hawai, du Pérou, des Philippines, de la République Dominicaine… Un tour du monde gustatif, pour les gourmands et chocolovers, afin de découvrir parfois des associations inédites : chocolat-mojito, chocola-pina colada ou l’incontournable, chocolat-thé matcha. Quel délice !

Stand republique dominicaine chocolat

Stand republique Dominicaine

2) Participer à un atelier ou une masterclass

Je n’ai pas pu y assister malheureusement car il faut s’inscrire sur place, et avec l’affluence les places sont parties comme des petits pains.

3) Trouver des cadeaux originaux en chocolat

Même si Noël est encore loin, certains chocolatiers proposaient des chocolats avec de beaux packagings plutôt festifs et très beaux.

4) Assister à une conférence

J’ai assisté à la conférence de Patisser autrement. Elle réalise des desserts très gourmands sans sucre, sans lactose, sans gluten, sans levure et ils avaient l’air appétissants. Etant en pleine démarche de réduction de ma consommation de sucre, je sais grâce à cette conférence, que je pourrais continuer de manger des desserts.

5) Voir le défilé des robes et costumes en chocolat

C’est l’apothéose à chaque journée. Le moment tant attendu par les visiteurs. Même s’il est possible de les voir avant le défilé, le spectacle est plus impressionnant sur la scène. Mon coup de cœur, cette année est la robe avec les éclairs au chocolat, en forme de cloche. Waouhhh, certains éclairs sont tombés pendant le passage de celle qui la portait. J’aimerais bien assister un jour à la création de telles robes et voir comment est conservé le chocolat, jusqu’au début du salon.

Robe en chocolat

Robe en chocolat

Robe avec éclairs au chocolat salon du chocolat

Robe avec éclairs au chocolat

Cette année, plusieurs séries de portraits en noirs en blancs, de Chefs ou de photographies de stylisme culinaire, vraiment belles  étaient exposées.

Portraits de Chefs patissiers et de cuisine

Portraits de Chefs pâtissiers et de cuisine

photo de stylisme culinaire

Stylisme culinaire

En outre certains stands et décoration étaient très beaux. C’est le cas de celui de Cyril Lignac, avec les petites tables qui faisaient très salon de thé parisien. Il était d’ailleurs présent pour dédicacer son livre, la pâtisserie.

la patisserie Cyril Lignac

Stand Cyril Lignac

Ou encore la mosaïque en chocolat, imaginée par la marque les chocolats des français. Une marque avec des beaux packagings très colorés, qui change de ce que l’on a l’habitude de voir en magasins.

Mosaique Le chocolat des français

Mosaique Le chocolat des français

Stand chocolat des français salon du chocolat

Stand chocolat des français

Hâte d’être à l’année prochaine, pour vivre encore cette expérience chocolatée, gourmande, culturelle et chaleureuse. A bientôt !

Salon du chocolat 2017

Du 28 octobre au 1er novembre

Paris – Porte de Versailles

http://www.salon-du-chocolat.com

Le salon des instapreneurs 2017- #faitavecpassion

La 1ère édition du salon des instapreneurs, s’est tenue le samedi 17 juin, au carreau du temple à Paris. Une journée riche faite d’échanges et de rencontres entre entrepreneurs, créateurs et instagrameurs (les personnes utilisant instagram).

Instagram, est une application mobile, permettant le partage de photos et de vidéos. Elle appartient à Facebook depuis 5 ans maintenant. Personnellement, je considère ce réseau comme l’un des plus adaptés aux personnes artistiques et créatives, et j’y découvre souvent des marques ou comptes très attractifs☺. Comme le disait Confucius, une image vaut mille mots. En plus aujourd’hui où l’image et la vidéo sont de puissants vecteurs de communication et de diffusion d’un message, ce réseau ne cesse grandir avec ses 700 millions d’utilisateurs actifs par mois actuellement.

Pour cette première édition, 50 jeunes entreprises françaises qui sont nées ou ont acquis une notoriété grâce à instagram ont été sélectionnées. A travers ces marques plusieurs univers dédiés au shopping étaient représentés : food, tech, lifestyle, beauté, mode, enfant, art…

Arrivée en début d’après-midi, j’ai été ravie de ne pas avoir eu à faire une heure de queue pour entrer, vu la notoriété de ce réseau social. Une fois à l’intérieur, les visiteurs pouvaient découvrir les différents créateurs. Aussi il y’avait un espace pour les conférences permettant de découvrir l’univers et l’histoire derrière certaines de ces marques. Des photocall ludiques avec des confettis, lunettes et ballons apportaient à cette journée beaucoup de charme et de gaieté c’était super ☺.

Les conférences
Trois conférences prévues au programme de cette journée :

1) Comment les marques made in France séduisent à l’international
2) Jeunes créateurs: la relève
3) Transformer sa passion en business, un rêve rendu possible
4) Entreprenariat féminin, women power

J’ai pu assister à la deuxième sur les jeunes créateurs et la troisième à moitié tant il faisait chaud et il n’y avait plus de places disponibles. Les jeunes créateurs étaient des entrepreneurs ayant tous entre 16 et 25 ans, qui utilisent instagram au quotidien pour leur business. Au nombre de quatre, ce sont les fondateurs et créatrices des comptes suivants : @ma_coiffeuse_afro, @keurparis, @nasaseasons, @collectifaucun. Certains d’entre eux ont pu nouer des partenariats avec des marques connues dans la mode, avoir des points de vente à l’international, ou trouver un emploi en se faisant remarquer sur Instagram !
D’autres intervenants avec des marques toutes aussi engagées ont animé la troisième conférence : @dearmuesli, @coucousuzette, @cafebelleville.

A la fin de ces conférences j’ai retenu les points suivants, pour bien utiliser Instagram

Avoir un compte avec un feed (les photos ou vidéos) cohérent et harmonieux
Echanger et interagir avec sa communauté d’abonnés sur ce réseau
Etre transparent et ne pas hésiter à montrer les coulisses de création des produits
Ne pas hésiter à tester des types de visuels pour savoir lesquels sont appréciés
Oser et se lancer sur instagram si on souhaite partager des créations, services
Les stories permettent de partager de l’instantané, il ne faut pas hésiter à les utiliser

Pour une première édition, mis à part la chaleur étouffante à l’intérieur, et l’espace prévu pour les conférences trop petit, j’ai apprécié cette journée. J’ai ainsi découvert des créateurs que je vais suivre de près, tant j’ai apprécié leur univers.

@coucousuzette (pour ses patchs trop mignons et décalés ☺)
@louyetuparis (des bijoux simples et élégants ☺)
@vaissellepommettes (pour sa vaisselle illustrée tellement originale ☺)
@aurelycerise (vraiment douée, avec ses créations en papier, bluffant ☺)

Bonne semaine, ensoleillée, ça changera du temps pluvieux !!

Africa now aux Galeries Lafayette

Mettre en lumière la diversité, l’art et la culture de l’Afrique, continent de 54 pays, tel est le pari de l’évènement Africa Now. Du 27 mars au 25 juin, dans toute la France, histoire, exposition, art, gastronomie et mode africaine seront à l’honneur.

Résumé de la journée du dimanche 02 avril, aux Galeries Lafayette Haussmann.

Arrivée en début d’après midi, je souhaitais assister à un maximum d’activités qui étaient prévues pour cette journée. En effet, plusieurs animations étaient organisées aux différents étages des Galeries Lafayette coupole, homme et maison.

Coupole

A chaque étage, la mode africaine était mise en avant, à travers une belle association entre mode, accessoires et alimentation. Des mannequins habillés avec des vêtements colorés, et une touche de wax, tissu en coton avec des motifs colorés.

Egalement appelé pagne, il est porté dans toute l’Afrique et apprécié par les africains.

© robes.ziki.us

Au premier étage, une exposition dénommée le jour vient, révèle la vision d’artistes africains et de la diaspora à travers des photographies, livres, dessins et vidéos.

Moffat Takadiwa – Plastic smile

Turiya Magadlela – Collants en nylon, coton et fils sur toile

Au deuxième étage, un jeu concours permettant de gagner un voyage au Kenya a attiré des curieux souhaitant tenter leur chance ☺.

D’autres animations étaient mises en avant comme une dédicace du city guide Little Africa, un atelier attaché de foulard, mais je n’ai pas pu y participer. En outre, plusieurs créateurs et marques se sont associés à cet événement, proposant des collections exclusives. C’est le cas de Furla, RAD, Sessun et Maje par exemple.

Le moment clé qui a retenu mon attention, est la parade avec des mannequins et figurants retraçant l’histoire africaine, avec le style comme inspiration principale. Ils ont défilé dans tous les étages avec des chants et de la musique, impossible de les louper.

1) Chanteurs gospel

2) Danseurs voodoo

Tradition voodoo

3) L’époque coloniale

4) La sape

Maison

Au premier étage, des ateliers culinaires étaient proposés, par la Chef Anto du site internet Afro cooking, également disponible avec un magazine papier, présentant les cuisines d’Afrique et d’Outre-mer. Au menu, découverte de saveurs africaines, réalisation d’un sablé pain d’épices et dégustation d’un bissap chaud parfumé aux épices africaines.

Chef Anto

Coup de cœur pour cette boisson chaude ☺. Les épices utilisés comme le gingembre, la vanille, le soumbala, le poivre du Cameroun, le gnangnan de Côte d’Ivoire, étaient présentes subtilement, et il n’y avait pas ce côté très épicé que l’on peut parfois ne pas apprécier. Je connaissais le jus de bissap en version glacée, mais la version chaude est toute aussi délicieuse. Cette boisson m’a fait pensé au vin chaud à la cannelle, que l’on peut déguster sur les marchés d’Alsace, pendant les fêtes de Noel. C’est une bonne alternative au thé classique, je pense l’essayer prochainement ☺.

Jus de bissap aux épices africaines

Homme

Au premier étage, un atelier de tatouages éphémères était proposé par l’artiste Serge Kponton, spécialiste de body painting.

La mode était également représentée avec des mannequins vêtus de tenues très colorées.

Au deuxième étage, une collection capsule Absolument maison créée exclusivement pour l’événement et dédiée aux arts de la table, offrait un large choix de vaisselle aux imprimés colorés et graphiques.

Art de la table

Enfin, pour les gourmands, deux food trucks aux saveurs afro caribéennes ou africaines : New soul food et black spoon, étaient présents pour découvrir la gastronomie africaine.

Une belle journée, colorée qui a fait du bien. A défaut d’avoir du soleil, ramenons-le à la maison ou dans notre assiette ☺. Bonne soirée et à bientôt.

Africa now
Galeries Lafayette
Du 25 mars au 27 juin 2017
Plus d’infos ici

Source sur le wax : ici

Salon international de l’agriculture 2017

Evènement incontournable depuis 1964, pour les professionnels du secteur agricole, le salon de l’agriculture a ouvert ses portes depuis le 25 février 2017 et s’est tenu jusqu’au 05 mars.

Le thème cette année est : l’agriculture, une passion, des ambitions. Au cœur de ce salon, des hommes, des femmes, des entreprises qui mettent l’innovation et le numérique, au service d’un secteur agricole, en pleine mutation.

Pendant 9 jours, la plus grande ferme de France, a offert aux visiteurs, la possibilité de découvrir des animaux de la campagne, d’échanger avec des agriculteurs, des éleveurs, de découvrir des initiatives au sein de la filière agricole, et les produits des terroirs de France et du monde. Il y’a de nombreuses exploitations agricoles en France, près de 452 000 recensées en 2013. C’est un secteur qui devient de plus en plus connecté, grâce aux numérique et à la technologie. En effet, il existe désormais, des fermes connectées dans lesquelles animaux, machines et big data interagissent.

En une journée, il était possible de voir des chevaux, des chats, des chiens, des vaches et plein d’autres animaux au même endroit. Il y’a aussi de nombreux ateliers ludiques pour les enfants, autour de l’agriculture, de l’alimentation, de l’agriculture connectée. Des légumes provenant directement de champs étaient aussi présentés comme sur un marché.

Des chevaux

J’ai aussi pu assister au concours général agricole des animaux, qui existe depuis 146 ans, et c’était au tour des chiens, quand j’arrivais. Place à un défilé, puis la remise du trophée.
C’est un tout petit chien qui a gagné ☺

Concours général agricole animaux- Chiens

Concours général agricole animaux- Chiens

C’était la première fois que je voyais des vaches de si près. J’ai appris que la montbéliarde était celle à l’origine de deux fromages que j’aime : le comté et la tomme de savoie.

J’ai goûté à différents plats et fromages qui étaient tous délicieux. Enorme coup de cœur, pour la fondue Suisse. Le fromage était doux et fruité, vraiment bon !

Fondue de fromage

Fondue de fromage

J’ai goûté également au fromage au pesto, c’était trop bon. J’avais peur que le pesto soit trop présent en bouche, mais c’était parfaitement équilibré. Bravo aux fromagers qui l’ont préparé.

Fromage au pesto

Fromage au pesto

Aller à ce salon et ne pas gouter à tous ces produits serait dommage. J’ai également manger beaucoup de nougat, de Montélimar. Et j’ai adoré, trop bon ☺.

Nougat de montélimar

Nougat de montélimar

Les Suisses, avaient apporté un instrument traditionnel en bois, le cor des alpes et ont joué des chansons de chez eux. C’était très reposant de les écouter dans la cour au moment de la pose repas.

Chants Suisses

Chants Suisses

De nombreux pays africains étaient présents comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Maroc.

Stand Côte d’Ivoire

Panier et graine et noix de palme

Panier et graine et noix de palme

Plat typique ivoirien : le garba à base d'attiéké et de poisson thon

Plat typique ivoirien : le garba à base d’attiéké et de poisson thon

Stand Sénégal

Produits du Sénégal

Produits du Sénégal

Produits du Sénégal

Produits du Sénégal

Stand Maroc

Produits du Maroc et femme en habit traditionnel

Produits du Maroc et femme en habit traditionnel

Enfin, petit détour par l’Outre mer, sur le stand de la Martinique, avec une découverte la liqueur de banane, je ne connaissais pas et j’ai adoré. Je pense que je testerai bientôt sur mon blog dessert, un dessert avec cette liqueur. J’ai aussi mangé de la banane de Guadeloupe et Martinique, mûre juste comme il faut. C’est un fruit pratique à manger et en plus riche en potassium, en vitamines B6 et E.

Les sportifs en consomment beaucoup. Après sans être sportif, c’est un excellent coupe-faim, qu’on peut glisser dans le sac et hop petite pause-goûter banane ☺. Autre coup de cœur, lors de mon passage au stand Outre mer, la glace au corossol, waouh !!!! Fraîche, fruitée, fondante à souhait, j’ai adoré. J’ai goûté aussi la glace au gingembre, mais un peu moins fan, le gingembre était trop présent.

La banane de Guadeloupe et Martinique

La banane de Guadeloupe et Martinique

En tout cas, j’ai passé un beau moment là bas et j’ai découvert plein de produits. C’était une belle parenthèse, loin de la vie parisienne, pendant quelques heures.

Salon international de l’agriculture
Porte de versailles
Du 25 février au 5 mars 2017

Pour aller plus loin, voici quelques liens pour en apprendre plus sur l’agriculture :

Ministère de l’agriculture

Salon de l’agriculture

FNSEA

Salon de la photographie : édition 2016

Hello,

J’espère que vous avez passé un excellent weekend☺. J’ai assisté au salon de la photographie dimanche dernier, et ce fut vraiment une belle journée.
Evènement ayant lieu chaque année, le salon de la photo est un événement incontournable, pour les professionnels de la photo, passionnés de photo ou juste amateurs qui s’intéressent à l’univers de la photo.

Cette année, le salon se déroulait au parc des expositions, à porte de Versailles. Au menu, des conférences organisées sur les stands des plus grands constructeurs comme Nikon, Canon, Sony, des expositions photos, des ateliers pratiques et gratuits pour apprendre à mieux utiliser son appareil photo, ainsi que la présence de magazines dédiés à l’univers de la photo comme Reflexe photo.

Les ateliers étaient organisés sur le stand de Nikon, comme par exemple, mieux utiliser la profondeur de champ, ou apprendre à gérer la lumière sur les photos. Les appareils photos sont des concentrés de technologie, et des astuces et conseils de pros sont toujours constructives ^_^

Ensuite direction les tests d’objectifs photos sur la plupart des stands. La prise de vue avec ces appareils est vraiment très précise et les photos sont nettes.

Enfin, petit moment de détente sur le stand de Canon, à la découverte du sackline, un sport qui se pratique à partir d’une sangle maintenue entre 2 points fixes. Ce sont des professionnels qui le pratiquent, et il existe plusieurs clubs en île de France pour apprendre cette discipline.

Salon de la photo : 10 au 14 novembre 2016

Hand Star Game 2015 – Konica Minolta

Hello les Insiders!

Je suis trop contente. Aujourd’hui c’est mon premier post de la catégorie évènements sur mon blog. Je vous parlerai de la 3ème édition des Hand Star Game 2015 qui a eu lieu le 16 décembre dernier au palais omnisports de Bercy, qui s’appelle désormais Accor Hotels Arena. C’était un match de handball qui opposait la sélection française à la sélection étrangère, composé de joueurs étrangers du championnat de handball français. Cette édition mettait en avant la solidarité puisque chaque sélection soutenait une association. La sélection française jouait pour l’association 1 maillot pour la vie et la sélection étrangère pour l’association Daouda Karaboué Handball cœur Afrique

L’affiche était prometteuse, 2h30 de spectacle exceptionnel, 45 minutes de jeu, des défis entre joueurs et la remise d’un trophée au meilleur joueur à la fin du match. Je dois avouer que du handball, je savais peu de choses, qu’il y’a deux des joueurs qui s’appellent Nikola Karabatic et Luc Abalo. Et aussi que c’est un sport collectif, se jouant avec la main, opposant 2 équipes et qui se joue en salle. Facile me direz-vous et je suis d’accord avec vous.

Dans tous les cas, même en sachant si peu de choses, j’ai passé un bon moment. L’ambiance était bon enfant, un public enthousiaste qui applaudissait à chaque but marqué par les deux sélections, des joueurs fair-play, bref un état d’esprit sportif que j’ai apprécié. Je sais désormais que chaque équipe est composée de 7 joueurs. Les différents postes des joueurs sont les suivants : ailier gauche, ailier droit, arrière gauche, arrière droit, défenseur, pivot, demi-centre et bien entendu le gardien.

Nicolas Karabatic étant blessé, il assistait au match mais n’a pas joué et a remis le brassard de capitaine à Daniel Narcisse, que j’ai découvert comme tous les autres joueurs. J’ai aussi découvert que Abalo était très adroit, il a d’ailleurs été désigné meilleur joueur du match, qu’ils appellent MVP, et a reçu son trophée à la fin du match. Les votes se faisaient sur twitter avec le hashtag #MVP2015.
IMG_8203
Différentes animations ont ponctué ce match, entre chorégraphie des pom pom girls, mascottes, troupe de tambours, duel entre les joueurs, jeu avec le public pour gagner des balles de handball, teeshirts ou un voyage en Tunisie, la rencontre a tenu toutes ses promesses. Le match a commencé à 21h, mais l’heure indiquée sur les places était 20h30, pour assister à une partie des animations. Il s’est terminé autour de 22h30 avec la victoire de la sélection française avec 43 points qui ont permis de récolter 4750 euros pour l’association qu’ils représentaient, contre 38 points pour la sélection étrangère qui a récolté également 1750 euros pour l’association qu’ils défendaient.
IMG_8096
J’ai passé un agréable moment pour une 1ère fois et je m’intéresserai un peu plus à ce sport désormais. Prenez soin de vous et je vous dis à bientôt ☺